Saint Josémaria Textes du jour

La sainteté pour tous

Le bienheureux Josémaria a écrit dans "Sillon" que la sainteté personnelle est le remède à tout. « C’est pourquoi les saints furent si pleins de paix, de force, de joie, d’assurance… » ("Sillon", 653). Nous vous proposons à la suite des textes sur ce thème, ainsi qu’une vidéo où le fondateur de l’Opus Dei répond à une question qui lui a été posée en Argentine en 1974 : comment pouvons‑nous sanctifier le travail ?

Un saint qui ne prierait pas ?… — Je ne crois pas à cette sainteté‑là.

Chemin, 107

La « grande » sainteté est dans l’accomplissement des « petits devoirs » de chaque instant.

Chemin, 817

La sainteté est faite d’héroïsme. — Par conséquent, dans le travail on nous demande l’héroïsme de bien « achever » les tâches qui nous reviennent, jour après jour, y compris lorsque ce sont les mêmes occupations qui se répètent. Sinon, c’est que nous ne voulons pas être saints !

Sillon, 529

La sainteté, ou du moins l’effort authentique pour y tendre, ne s’accorde ni pauses, ni vacances.

Sillon, 129

La sainteté est dans la lutte : savoir que nous avons des défauts et, jusqu'à l'héroïsme, nous efforcer de les éviter.

La sainteté — j'y insiste — consiste à dépasser nos défauts… Mais nous mourrons avec des défauts : autrement, je te l'ai déjà dit, nous serions des orgueilleux.

Forge, 312

Les occupations professionnelles — y compris le travail au foyer, qui est une profession de première importance — sont un témoignage de la dignité de la personne humaine. Elles nous donnent l'occasion de développer notre personnalité, d'être unis aux autres, d'avoir des revenus, de contribuer au mieux‑être de la société dans laquelle nous vivons, et de faire progresser l'humanité tout entière…

— Pour un chrétien, ces perspectives se prolongent et s'élargissent davantage encore, parce que le travail, quand il est assumé par le Christ comme une réalité rachetée et rédemptrice, devient un moyen et un chemin de sainteté; il devient une tâche sanctifiable et sanctifiante, dans ce qu'il a de bien concret.

Forge, 702

Faire tout par Amour ! Voilà le chemin de la sainteté, le chemin du bonheur. C'est de ce point de vue que tu dois affronter tes tâches intellectuelles, les occupations les plus hautes de l'esprit, et les choses qui te semblent très à ras de terre, celles que nous devons tous accomplir par nécessité. Et tu vivras alors dans la joie et dans la paix.

Forge, 725