« Les jeunes, la famille et la pauvreté, voilà le challenge des chrétiens d’aujourd’hui »

Mgr Ocariz, nouveau prélat de l’Opus Dei, a accueilli les journalistes hier, à l’Université Pontificale de la Sainte-Croix. Il a parlé du pape François, des défis que relève l’Église et dont on va discuter au Congrès général de l’Opus Dei qui a lieu ces jours-ci à Rome.

Congrès électif 2017

25Janvier 2017

Le nouveau prélat de l’Opus Dei s’est entretenu hier soir avec des professionnels de la communication. Mgr Ocariz s’est dit « serein et tranquille » après avoir été nommé prélat, sûr que « si Dieu a voulu ça pour moi, Il m’accordera l’aide nécessaire pour y faire face, grâce à la prière des fidèles de la prélature et de tant d’amis »

SI DIEU A VOULU ÇA POUR MOI, IL M'ACCORDERA L'AIDE NÉCESSAIRE POUR Y FAIRE FACE

Au cours de son intervention, il a remercié Dieu, les électeurs et le pape François de cette manifestation de « confiance ». « En pensant que saint Josémaria, le bienheureux Alvaro et le dernier prélat, nous ont légué de si grands trésors, humainement et surnaturellement parlant, je ne me sens pas digne. Cela dit, j’ai confiance en la prière de tant de personnes et je suis sûr que Dieu va m’aider ».

À propos du travail de l’Opus Dei pour les prochaines années, le prélat a fait remarquer « que les défis sont les mêmes que ceux que tout chrétien doit relever aujourd’hui ». Il a évoqué notamment : les jeunes, la famille, la lutte contre la pauvreté et le soin des malades. « Nous travaillons beaucoup, au sein de la prélature, pour aider les familles » a-t-il assuré. « Le pape François insiste constamment sur la pastorale familiale, comme l’ont bien montré le Synode et la lettre apostolique Amoris Laetitia. Nous tenons à suivre ses exhortations ».

ÉVITONS D’ÊTRE DES PERSONNES QUI CHERCHENT L’AFFRONTEMENT, CELA NE MÈNE À RIEN ET PEUT ENTRAÎNER DES MANQUES DE CHARITÉ

Mgr Fernando Ocáriz a rappelé que sa nomination a eu lieu pendant la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. « Cela me fait penser à ce que dit le Pape François : construisons des ponts. Évitons d’être des personnes qui cherchent l’affrontement, cela ne mène à rien et peut entraîner des manques de charité. Je ne parle pas d’irénisme, car on peut être ami de quelqu’un tout en ayant des idées différentes de lui. Le pont de l’amitié peut conduire à la communion des idées ».

Le Prélat a pu aussi saluer quelques familles

Mgr Mariano Fazio accompagnait le nouveau prélat dans cette rencontre avec les journalistes. Lundi soir, Mgr Fazio a communiqué au Saint Père le choix du Congrès électif. Lui-même raconte : « Le pape a signé sa nomination sur-le-champ et nous a dit qu’il s’agissait d’un moment important pour l’Opus Dei puisque c’était la première fois qu’il allait être guidé par quelqu’un qui n’avait pas travaillé étroitement avec saint Josémaria. Il nous a demandé que, toujours très fidèles à l’esprit du fondateur, nous relevions audacieusement les défis du futur ».

François a offert une médaille de la Sainte Vierge au nouveau prélat.

C’est le 27 janvier prochain qu’aura lieu l’entrée solennelle de mgr Fernando Ocariz dans l’église Sainte-Marie-de-la-Paix, siège du prélat de l’Opus Dei.